Un investissement de 1,5 million d'euros pour l'Adria

L'Adria (Quimper, 29) intervient dans les travaux de R&D, la formation, les analyses microbiologiques, pour les entreprises de l'agroalimentaire. Cet institut a réalisé 5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2016 avec une croissance de 14%. D'où un investissement de 1,5 million d'euros qui vient d'être annoncé afin de renforcer les équipements en R&D de l'institut et agrandir les locaux puisque l'Adria a prévu l'embauche de 15 personnes supplémentaires au cours des 5 prochaines années

Eneor ouvre une agence à Nantes

Après Lyon et Barcelone, l’entreprise ENEOR ouvre une agence à Nantes pour accompagner les entreprises afin qu'elles puissent disposer d'une meilleure maîtrise énergétique. ENEOR se présente comme un bureau d'études qui utilise les technologies de pointe pour aider ses clients à mieux réguler les énergies dans les bâtiments. Julien Leconte est nommé responsable de l'agence ENEOR à Nantes.

Chiffres en forte hausse pour le logement neuf à Rennes

L'Audiar vient de dévoiler les principales tendances du logement à Rennes et dans sa périphérie. L'an dernier, 6 700 logements ont été mis en chantier, ce qui représente une hausse de 27% par rapport à l'année précédente. Toujours au cours de l'an dernier, 3 115 logements ont été vendus (hausse de 44%) dont 2 147 uniquement à Rennes (+54%)

Klaxoon dans la voile

Klaxoon (Rennes) qui emploie désormais 120 salariés pour le développement de ses solutions dédiées à la formation interactive, se lance dans le sponsoring dédié à la voile. Elle vient en effet de signer avec le skipper Jean-Marie Loirat pour la mise sous ses couleurs de son monocoque Class 40. L'objectif de Klaxoon est de faire participer ce voilier à la prochaine édition de la Route du Rhum en novembre 2018. Un budget de 500 000 euros est engagé dans ce sponsoring.

Une avant-saison touristique positive pour les Pays de la Loire

"Les professionnels ligériens sont beaucoup plus satisfaits que l'an passé", est-il précisé dans ce baromètre de conjoncture touristique des Pays de la Loire. 75% d'entre eux constatent une fréquentation stable voire supérieure à celle de mai 2016. Le camping séduit puisque 9 gestionnaires sur 10 ont apprécié favorablement le début de la saison. Les offices de tourisme confirment cette hausse pour 43% d'entre eux.

Le Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine réorganise son organigramme

Alain Gillouard, directeur général des services du Conseil départemental d'Ille-et-Vilaine, révise l'organigramme de cette collectivité présidée par Jean-Luc Chenut. Valérie Lecomte-Tribehou est la nouvelle directrice générale du pôle égalité éducation citoyenneté qui comprend les activités liées à la famille, l'enfance, la culture, l'éducation, la jeunesse et le sport.

Meilleure conjoncture, annonce l'INSEE Bretagne

Après trois années de baisse entre 2012 et 2014 (14 000 emplois détruits sur la période) et une année d'amorce de reprise en 2015 (plus de 5 000 emplois créés), l'emploi salarié confirme sa bonne santé en 2016 avec plus de 10 000 nouveaux emplois créés (+ 1,4 %). Comme en 2015, la progression est plus forte qu’en moyenne nationale (+ 1,2 %), indique l'INSEE. Le tertiaire marchand porte l'essentiel de ces créations avec plus de 6 300 emplois supplémentaires créés dans les services hors intérim, et 2 100 dans le commerce.

SEAir à Lorient lève un million d'euros

Cette jeune entreprise créée en 2016 par Richard Forest et Bertrand Castelnérac intervient dans le secteur des foils afin de faire voler en haute mer voiliers et bateaux à moteur. SEAir (Lorient) a breveté un système de foil multidirectionnel. Elle vient  de lever un million d'euros auprès d'un family office français, des business angels des arts-et-métiers, des business angels privés ainsi que le fonds lorientais SFLD.

E-Odyn lève 600 000 euros

e-Odyn mesure les courants de surface des océans en temps réel. Cette jeune entreprise brestoise vient de bénéficier d'une levée de fonds de 600 000 euros. Les deux investisseurs sont Nestadio Capital et Force 29 du Crédit Agricole du Finistère, complétés par des prêts bancaires. La startup  a développé un algorithme permettant de calculer les courants de surface à partir des données de géolocalisation transmises par les navires. Une première mondiale.